Le Parc de la Maison Alsacienne à Reichstett

34 rue Courbée - Reichstett

Maison Alsacienne
Un modèle adapté

L'organisation et le décor de la maison alsacienne dépendent de sa situation géographique et de l'activité de son propriétaire.
Dans la plaine, on distingue principalement deux plans types de la maison alsacienne.
La maison-bloc caractéristique du Sundgau et de l'Alsace Bossue regroupe sous un même toit l'habitat et les bâtiments agricoles.
Tandis que la maison à toits multiples du Kochersberg et du Pays de Hanau, comporte plusieurs bâtiments rassemblés autour de la cour.
Les maisons de ville, plus étroites, sont alignées le long de la rue et correspondent à la densité du bâti du tissu urbain médiéval.

Maison de type à toits multiples
Une structure à pans de bois

Le colombage qui caractérise la maison alsacienne, en constitue aussi la structure.
C'est une maison à pans de bois ; elle est constituée de grands ensembles de poutres assemblées en 3 pans :
  • le pan vertical, formant l'ossature des murs et les cloisons
  • le pan horizontal formant les planchers et les plafonds
  • le pan incliné, qui constitue la charpente

Ces différents pans de la maison sont maintenus par des poteaux corniers qui sont des éléments verticaux, placés à la charnière de deux façades.
Les poutres obliques assurent la stabilité de la construction qui repose sur un soubassement en pierre.

Détail colombage et torchis
Le cœur de la maison alsacienne

Certaines pièces sont typiques de la maison traditionnelle alsacienne : le couloir d'entrée donne sur la Stub et sur la cuisine au fond.
La Stub est le cœur de la maison alsacienne. Elle occupe une place symbolique dans la demeure : c'est la pièce à vivre où l'on reçoit les invités.
Les plafonds sont très bas et les murs lambrissés pour mieux contenir la chaleur.
La Stub
Dans la Stub trône le « Kachelhoffe », le grand poêle à carreaux de céramique vernissée ou à plaques de fonte, qui est adossé à la cloison séparant la Stub de la cuisine.
Le foyer de ce poêle est commun aux deux pièces : on l'alimente par la cuisine où il sert aussi de four pour la cuisson et l'évacuation des fumées est maçonnée dans le mur séparant les chambres à coucher à l'étage.
Ainsi le Kachelhoffe de la Stub chauffe pratiquement l'ensemble des pièces de la maison alsacienne.

Fenêtre
Symboles sacrés et profanes

Les ornements et décors de la maison alsacienne répondent à des symboles religieux et aux croyances populaires ; croix, ostensoirs, monogrammes du Christ, triangles de la Trinité, statuettes de la Vierge, figures du soleil et de la lune...
Ils protègent les parties les plus vulnérables de la maison comme la charpente et les ouvertures, pour se prévenir des incendies et des maladies...
La porte est surmontée d'un décor à caractère religieux : une statuette de saint ou un verset de la Bible.
Les assemblages de poutres du colombage forment aussi des symboles ornementaux : losanges, triangles, rosaces, croix de Saint-André.
Le poteau cornier à l'angle des façades donnant sur la rue, est décoré à l'attention des passants et porte des inscriptions concernant les propriétaires, leur profession, leur rang social...

La Stub
Le Parc de la Maison Alsacienne

Le Parc de la Maison Alsacienne a été créé en 1998, à l'initiative d'une association engagée dans la sauvegarde du patrimoine architectural vernaculaire alsacien.
L'objectif est de recréer une rue du centre-ville de Reichstett, constituée de maisons à colombage vouées à la démolition et remontées par des bénévoles.

http://parc.alsace.free.fr

Parc de Reichstett
Cour de ferme
Balcon