Bouxwiller, capitale du Comté de Hanau-Lichtenberg

67330 Bouxwiller

Château de Bouxwiller
La Capitale du Comté de Hanau-Lichtenberg

La famille de Lichtenberg règne sur la Basse Alsace depuis le 13ème siècle.
Le dernier des Lichtenberg, Jacques le Barbu, meurt en 1480.
Sa nièce Anne, hérite de ses possessions et épouse Philippe 1er de Hanau.
L'alliance des deux héritages donne naissance au Comté de Hanau-Lichtenberg, dont Bouxwiller devient le centre politique et économique.
Dans les années 1540, Philippe IV de Hanau-Lichtenberg, sous l'influence de son épouse Eléonore de Fürstenberg, introduit la Réforme dans la région.
Bouxwiller conforte sa position de capitale princière et devient le siège d'une église territoriale protestante.
En 1736, les possessions des Hanau-Lichtenberg passent à la branche cousine des Hesse-Darmstadt qui gouvernent la ville jusqu'à la Révolution française.

Chancellerie du Comté de Hanau-Lichtenberg
Le château disparu

La Place du Château est aujourd'hui la place centrale de la ville de Bouxwiller.
Elle évoque un château disparu qui était le symbole de la puissance politique des Hanau-Lichtenberg et plus tard des Hesse-Darmstadt.
Cité depuis le 14ème siècle, l'édifice était entouré de douves et avait les caractéristiques défensives d'un château fortifié de plaine.

Jardins seigneuriaux
Le « Petit Versailles » de Bouxwiller

Au début du 18ème siècle, Jean-Reinhard III de Hanau modernise le Château de Bouxwiller.
Il met au goût du jour les deux ailes de style renaissance autour de la cour d'honneur et aménage un jardin en terrasses appelé « Herrengarten ».
Les orangers et les plantes exotiques font l'admiration des hôtes prestigieux du « petit Versailles » de Bouxwiller, comme on a pu l'appeler.
Depuis son Château de Bouxwiller, la Grande Landgravine Caroline de Hesse-Darmstadt entretenait une correspondance soutenue avec les personnalités des grandes cours européennes.

La Grande Landgravine Caroline de Hesse-Darmstadt
A la Révolution française, le mobilier du château est vendu comme bien national.
Et l'édifice est pillé et entièrement détruit au début du 19ème siècle.
Aujourd'hui, le principal vestige visible du château disparu, est son ancienne chapelle accolée à la Halle aux Blés.
L'actuelle mairie de la ville est installée dans l'ancienne Chancellerie du Comté de Hanau-Lichtenberg datant de 1659.

L'Office de Tourisme du Pays de Hanau et du Val de Moder a mis en place un circuit de découverte historique balisé de 20 étapes. Livret guide en vente au musée et à la mairie de Bouxwiller. - 03.88.89.23.45

www.tourisme-hanau-moder.fr

Chapelle castrale et Halle aux Blés
Maisons à colombages
Maisons à colombages